Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Paroisses catholiques de Genlis et Saint-Just de Bretenières (France)

Fête de l'Ascension à Genlis

29 Mai 2014, 19:00pm

Publié par Pierre-Jean Thomas

Fête de l'Ascension à Genlis

Nous étions nombreux ce matin à célébrer la fête de l'Ascension de notre Seigneur Jésus-Christ.

Située entre Pâques et la Pentecôte, l'Ascension ne peut être comprise qu'en lien avec ces deux événements.

Le livre des Actes des Apôtres rapporte que, pendant les quarante jours qui ont suivi Pâques, le Christ ressuscité s'est plusieurs fois montré aux apôtres.

Puis, au cours d'un repas qu'Il prenait avec eux, le Christ leur a annoncé qu'ils allaient recevoir une force, « celle du Saint-Esprit », qui viendrait sur eux. « Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre », a-t-Il ajouté (Actes des Apôtres 1, 8).

L'Ascension sur la page du site de la conférence des évêques de France "Eglise catholique en France".

L'Ascension dans la Bible.

Nous étions nombreux ce matin à célébrer la fête de l'Ascension de notre Seigneur Jésus-Christ.
Nous étions nombreux ce matin à célébrer la fête de l'Ascension de notre Seigneur Jésus-Christ.Nous étions nombreux ce matin à célébrer la fête de l'Ascension de notre Seigneur Jésus-Christ.

Nous étions nombreux ce matin à célébrer la fête de l'Ascension de notre Seigneur Jésus-Christ.

Puis à 11:30 Lény et Eléna ont reçu le sacrement de baptême.

Puis à 11:30 Lény et Eléna ont reçu le sacrement de baptême.

Je ne résiste pas à vous partager une réflexion de Mgr Vincent Jordy, évêque de Saint-Claude, pour la fête de l'Ascension, jeudi 29 mai 2014, à partir de la chanson "Papaoutai" de Stromae.

Il est jeune, Belge, s'appelle Stromae et chante. L'une de ses chansons, "Papaoutai", dit la souffrance de l'absence d'un père : Papa, où tu es ? Elle résonne alors que le printemps est là. La météo est bonne. Mais pour nombre d'hommes et de femmes une autre météo est mauvaise, la météo intérieure, celle de notre coeur. Face à l'inquiétude de l'avenir, à la peur devant le chômage, la séparation, où trouver un appui, un avenir, une espérance ?
En ce temps de Pâques, une lumière nous est donnée. D'un tombeau Jésus va jaillir vainqueur de la mort. Plus encore, Il inaugure une vie nouvelle pour
qui L'accueille. Les saints, les amis de Dieu, témoignent, à travers les siècles, que cela est vrai.
Mais Jésus à l'Ascension nous conduit plus loin encore, plus haut. Il monte vers l'amour plein et définitif ; Il nous arrache à nous-mêmes et entraîne notre humanité, l'élève vers le Père de tendresse. « Papaoutai ? » Au ciel et Il nous prépare une place. Mais comment suivre Jésus ?
Nous pourrions Lui dire, regardant le ciel où Il nous précède : « Mais t'es haut, trop haut pour nous. » Ne nous trompons pas : Il ouvre le chemin ; c'est aussi Lui qui nous élève. C'est Lui qui nous introduit dans la grâce, la paix, la joie.
Alors Jésus, « mais t'es haut » !
Certainement, mais pour que nous entrions dans la bonne « météo », celle du coeur, celle du beau temps éternel de Dieu.

Réflexion de Mgr Vincent Jordy, évêque de Saint-Claude, pour la fête de l'Ascension, jeudi 29 mai 2014, à partir de la chanson "Papaoutai" de Stromae.

Réflexion de Mgr Vincent Jordy, Evêque de Saint-Claude

Commenter cet article