Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Paroisses catholiques de Genlis et Saint-Just de Bretenières (France)

Au terme de ces fêtes pascales, accorde-nous, Dieu tout-puissant, de garder la Pâque de ton Fils présente dans toute notre vie.

7 Juin 2014, 10:41am

Publié par Pierre-Jean Thomas

Un petit message de la paroisse de Genlis pour la Pentecôte.

Le titre de cet article est en fait l'oraison de la prière des laudes de ce matin samedi 7 juin 2014. Prière que je vous invite à méditer avec moi ici.

Le Seigneur soit avec vous.

Pierre-Jean Thomas

Diacre à Genlis.

Ce jour-là, les apôtres « se trouvaient réunis tous ensemble. Soudain, il vint du ciel un bruit pareil à celui d'un violent coup de vent : toute la maison où ils se tenaient en fut remplie. Ils virent apparaître comme une sorte de feu qui se partageait en langues et qui se posa sur chacun d'eux. Alors ils furent tous remplis de l'Esprit Saint. Ils se mirent à parler en d'autres langues, et chacun s'exprimait selon le don de l'Esprit. (...) Lorsque les gens entendirent le bruit, ils se rassemblèrent en foule. Ils étaient dans la stupéfaction parce que chacun d'eux les entendait parler sa propre langue. » 1

site internet de la Conférence des Evêques de France

La Pentecôte marque la venue de l'Esprit Saint sur les apôtres et la naissance de l'Eglise.

Cet événement étant survenu cinquante jours après Pâques (en grec, pentêkostê signifie « cinquantième »), les catholiques célèbreront cette année la Pentecôte dimanche 27 mai 2014.

L'événement de la Pentecôte ne peut être compris qu'en lien avec Pâques et l'Ascension : Mort pour le salut du monde (le vendredi saint), ressuscité (le jour de Pâques) et parti rejoindre le Père (à l'Ascension), le Christ envoie aux hommes son Esprit (à la Pentecôte). C'est pourquoi cette fête clôt le temps pascal, qui dure sept semaines, et dont elle est le couronnement.

Ce jour-là, les apôtres « se trouvaient réunis tous ensemble. Soudain, il vint du ciel un bruit pareil à celui d'un violent coup de vent : toute la maison où ils se tenaient en fut remplie. Ils virent apparaître comme une sorte de feu qui se partageait en langues et qui se posa sur chacun d'eux. Alors ils furent tous remplis de l'Esprit Saint. Ils se mirent à parler en d'autres langues, et chacun s'exprimait selon le don de l'Esprit. (...) Lorsque les gens entendirent le bruit, ils se rassemblèrent en foule. Ils étaient dans la stupéfaction parce que chacun d'eux les entendait parler sa propre langue. » 1

Ainsi se réalisait la promesse faite par le Christ aux apôtres au moment de son Ascension, une dizaine de jours plus tôt : « vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre. » 2

En effet, les apôtres, ayant reçu la force de l'Esprit, eurent alors le courage de sortir de la salle du Cénacle où ils étaient craintivement enfermés. Ils commencèrent aussitôt à témoigner de la résurrection du Christ, à faire connaître son enseignement et à baptiser. « Lors de la Pentecôte, l'Eglise est constituée non par une volonté humaine, mais par la force de l'Esprit de Dieu. »3 : En effet, à la suite de cet événement, sont nées les premières communautés chrétiennes, qui se sont ensuite organisées, développées et propagées.

***
1 Actes des Apôtres, chapitre 2, versets 1 à 4 et 6.
2 Actes des Apôtres, chapitre 1, verset 8.
3 Benoit XVI, homélie du 11 mai 2008.

Ce récit des Actes des Apôtres est très significatif : le vent et le feu manifestent - comme dans bien d'autres récits de la Bible - la présence de Dieu. Les langues de feu témoignent de la venue de l'Esprit Saint sur chacun des apôtres. Et à propos de la capacité des apôtres à se faire comprendre de tous leurs interlocuteurs, le texte est également très concret : il indique précisément que « Parthes, Mèdes et Elamites, habitants de la Mésopotamie, de la Judée et de la Cappadoce, des bords de la Mer noire, de la province d'Asie, de la Phrygie, de la Pamphylie, de l'Egypte et de la Libye proche de Cyrène, Romains résidant ici, juifs de naissance et convertis, Crétois et Arabes » comprenaient chacun dans leur langue les propos des apôtres 4.

Ainsi, la Bonne Nouvelle concernant tous les hommes, le don de l'Esprit permet aux apôtres de répondre à l'appel du Christ : être ses témoins « jusqu'aux extrémités de la terre ».

Comme les apôtres, les chrétiens sont appelés à ne pas rester seulement entre eux, hors de la vie et du monde, mais, au contraire, à proclamer clairement et librement la Bonne Nouvelle de l'Evangile. Cette responsabilité a été tout particulièrement rappelée aux fidèles laïcs par le concile Vatican II comme par le pape Jean-Paul II dans son exhortation Christifideles laici du 30 décembre 1988.

Parce qu'il trouve sa source dans l'événement de la Pentecôte, le sacrement de la confirmation est souvent célébré le jour de cette fête. Au cours de la célébration, l'évêque impose les mains sur chacun des confirmands, manifestant par ce geste le don de l'Esprit. Aujourd'hui, ce sont aussi bien des jeunes que des adultes qui reçoivent ce sacrement.

***
4 Actes des Apôtres, chapitre 2, versets 9 à 11.

Source site internet de la Conférence des Evêques de France

Prière des laudes du samedi 7 juin 2014.

V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
R/ et ma bouche publiera ta louange.

Antienne
Alléluia, Jésus est vainqueur, il nous a promis l’Esprit Saint.
Psaume 94
1Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
2Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

3Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
4il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
5à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries.

6Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
7Oui, il est notre Dieu ; +
nous sommes le peuple qu'il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
8« Ne fermez pas votre coeur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
9où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.

10« Quarante ans leur génération m'a déçu, +
et j'ai dit : Ce peuple a le coeur égaré,
il n'a pas connu mes chemins.
11Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
Jamais ils n'entreront dans mon repos. »
 
Hymne : Jésus, qui m'as brûlé le cœur
Jésus, qui m'as brûlé le cœur

Jésus, qui m'as brûlé le cœur
Au carrefour des Écritures,
Ne permets pas que leur blessure
En moi se ferme :
Tourne mes sens à l'intérieur.
Force mes pas à l'aventure,
Pour que le feu de ton bonheur
À d'autres prenne !

La Table où tu voulus t'asseoir,
Pour la fraction qui te révèle,
Je la revois : elle étincelle
De toi, seul Maître !
Fais que je sorte dans le soir
Où trop des miens sont sans nouvelle,
Et par ton nom dans mon regard,
Fais-toi connaître !

Leurs yeux ne t'ont jamais trouvé,
Tu n'entres plus dans leur auberge,
Et chacun dit : " Où donc irai-je
Si Dieu me manque ? "
Mais ton printemps s'est réveillé
Dans mes sarments à bout de sève,
Pour que je sois cet étranger
Brûlant de Pâques !
 

Antienne

Les paroles que j’ai données sont esprit et vie. Alléluia.
Psaume 118-19
145J’appelle de tout mon cœur : réponds-moi ;
je garderai tes commandements.
146Je t’appelle, Seigneur, sauve-moi ;
j’observerai tes exigences.
147Je devance l’aurore et j’implore :
j’espère en ta parole.
148Mes yeux devancent la fin de la nuit
pour méditer sur ta promesse.
149Dans ton amour, Seigneur, écoute ma voix :
selon tes décisions fais-moi vivre !
150Ceux qui poursuivent le mal s’approchent,
ils s’éloignent de ta loi.
151Toi, Seigneur, tu es proche,
tout dans tes ordres est vérité.
152Depuis longtemps je le sais :
tu as fondé pour toujours tes exigences.
 

Antienne

Donne-moi la Sagesse assise auprès de toi, alléluia.
Psaume CANTIQUE de la Sagesse (Sg 9)
1Dieu de mes pères et Seigneur de tendresse,
par ta parole tu fis l'univers,
2tu formas l'homme par ta Sagesse
pour qu'il domine sur tes créatures,
3qu'il gouverne le monde avec justice et sainteté,
qu'il rende, avec droiture, ses jugements.
4Donne-moi la Sagesse,
assise près de toi.

Ne me retranche pas du nombre de tes fils :
5je suis ton serviteur, le fils de ta servante,
un homme frêle et qui dure peu,
trop faible pour comprendre
les préceptes et les lois.
6Le plus accompli des enfants des hommes, *
s'il lui manque la Sagesse que tu donnes,
sera compté pour rien.

9Or la Sagesse est avec toi,
elle qui sait tes oeuvres ;
elle était là quand tu fis l'univers, *
elle connaît ce qui plaît à tes yeux,
ce qui est conforme à tes décrets.

10Des cieux très saints, daigne l'envoyer,
fais-la descendre du trône de ta gloire.
Qu'elle travaille à mes côtés
et m'apprenne ce qui te plaît.
11Car elle sait tout, comprend tout, *
guidera mes actes avec prudence,
me gardera par sa gloire.

Antienne

Je suis le Chemin, la Vérité, la Vie. Alléluia.
Psaume 116
1Louez le Seigneur, tous les peuples ;
fêtez-le, tous les pays !

2Son amour envers nous s'est montré le plus fort ;
éternelle est la fidélité du Seigneur !
 
Parole de Dieu : (Rm 14, 7-9)
Aucun d’entre nous ne vit pour soi-même, et aucun ne meurt pour soi-même : si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur ; si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur. Dans notre vie comme dans notre mort, nous appartenons au Seigneur. Car, si le Christ a connu la mort, puis la vie, c’est pour devenir le Seigneur et des morts et des vivants.

R/ Vous cherchez Jésus, le Crucifié ?
Il n’est pas ici, il est ressuscité, alléluia !

V/ Je monte vers mon Père et votre Père, 
vers mon Dieu et votre Dieu. R/
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

Antienne

Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin des temps. Alléluia.
Cantique de Zacharie (Lc 1)

68Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
qui visite et rachète son peuple.

69Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

70comme il l'avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71salut qui nous arrache à l'ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

72amour qu'il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

73serment juré à notre père Abraham
de nous rendre sans crainte,

74afin que, délivrés de la main des ennemis, +
75nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

76Et toi, petit enfant, tu seras appelé
prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
et tu prépareras ses chemins

77pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

78grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
quand nous visite l'astre d'en haut,

79pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
et l'ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
au chemin de la paix.

L'intercession
En mémoire de la Vierge Marie et des Apôtres, qui priaient au Cénacle dans l’attente de l’Esprit consolateur, nous supplions :

R/

Esprit de lumière et d’amour,
Souffle puissant du Très-Haut,
Source de tous les dons,


Guéris ce qui est blessé,
lave ce qui est souillé,
rends droit ce qui est faussé.


Dans la peine, sois le repos,
dans la fièvre la fraîcheur,
la consolation dans les larmes.


Sois la force dans la faiblesse,
la confiance dans le doute,
notre espérance dans la détresse.


Sois pour nous l’Amour du Père dans le Fils.

Notre Père
Oraison
Au terme de ces fêtes pascales, accorde-nous, Dieu tout-puissant, de garder la Pâque de ton Fils présente dans toute notre vie.
 
Source AELF
Commenter cet article