Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Paroisses catholiques de Genlis et Saint-Just de Bretenières (France)

Annonces des paroisses de Genlis et Saint Just de Bretenières - Semaine du 28 mars au 5 avril 2015

31 Mars 2015, 11:49am

Publié par Paroisse de Genlis

samedi 28 mars 2015

16:30 - LONGCHAMP - Rassemblement Dimanche autrement animation par Danielle Sciaky
18:00 - MESSE à LONGCHAMP Bernard Bathelier & ses parents; familles Galland-Jurain-Rigaud; Henri Caillot & famille Caillot-Detray; Famille Moisand
18:00 - MESSE à PLUVET Intention particulière; Joseph et Denis Thenail

dimanche 29 mars 2015

00:00 - Défunts de la semaine: Elisabeth Mauchard; Dominique Gagey
10:30 - MESSE à GENLIS Claude Patouillet & sa maman Marcelle; François Salignon; Edith Pacaud; Ettoré & Maria Minello & leur fille Françoise; Edouard Veillet; Suzanne Jurain; Marthe Trivier &t défunts de la famille; Antony & Raymonde Martin; Andrée Bureau; une action de grâce;
10:30 - MESSE à GENLIS Bruno Penneçot
10:30 - MESSE à TART LE HAUT Lucienne & Marcel Terrier; Michel Charpy; Monique Sauvain
11:30 - BAPTÊME à TART LE HAUT Noémie Burdin

mardi 31 mars 2015
Mardi-Saint

19:30 - MESSE à DIJON Cathédrale - Messe Chrismale

mercredi 1 avril 2015

09:00 - MESSE à GENLIS
09:00 - MESSE à ROUVRES EN PLAINE
20:00 - Confessions GENLIS célébration pénitentielle

jeudi 2 avril 2015
Jeudi-Saint
la Cène du Seigneur

18:30 - MESSE à GENLIS Remise livret première communion -
20:00 - MESSE à AISEREY Jean Thivant; Pierre Chevalier

vendredi 3 avril 2015
la Passion du Seigneur

15:00 - PLUVAULT - Chemin de Croix
15:00 - GENLIS - Chemin de Croix
18:30 - MESSE à FAUVERNEY Remise de la croix -
20:00 - MESSE à LONGCHAMP

samedi 4 avril 2015
Samedi-Saint

21:00 - MESSE à GENLIS Edith Pacaud; famille Jadot
21:00 - MESSE à ROUVRES EN PLAINE Remise de la lumière - Lucienne & Marcel Terrier

dimanche 5 avril 2015

00:00 - Défunts de la semaine:
10:30 - MESSE à FAUVERNEY Charles Marquecis, Victor & Stana Mitic; familles Jacquinot-Vadot; famille Chadoeuf-Brisville, Renaud Bailly (anniversaire).
10:30 - MESSE à LABERGEMENT FOIGNEY Josette Gay et sa famille; Mr & Mme Thimel & son fils Franck Duchet; Louis & Lucienne Malandre, leurs fils Guy, Jacques & Michel & leur petite fille Christelle; Yvette Dautelle
11:30 - BAPTÊME à FAUVERNEY Celian Butin
11:30 - BAPTÊME à LABERGEMENT FOIGNEY Louis Tomas-Malpel

Jeudi Saint
Annonces des paroisses de Genlis et Saint Just de Bretenières - Semaine du 28 mars au 5 avril 2015

Jésus prend son dernier repas avec les douze Apôtres dans la salle dite du « Cénacle ». Saint Paul et les évangélistes Marc, Luc et Matthieu rapportent les récits de la Cène (1re Épître aux Corinthiens, 11 ; Évangile selon saint Marc, 14 ; Évangile selon saint Luc, 22 ; Évangile selon saint Matthieu, 26) au cours de laquelle, en prenant le pain et le vin, le Christ rend grâce et offre son Corps et son Sang pour le salut des hommes.

Après ce repas de la Cène, l’heure de l’épreuve approchant, le Christ se rend au jardin des Oliviers avec les apôtres pour veiller et prier.
Le Jeudi Saint, l’Église célèbre la messe « en mémoire de la Cène du Seigneur », puis les fidèles s’unissent à la prière du Christ ce soir-là, en veillant auprès du Saint- Sacrement (le pain et le vin consacrés au cours de la messe) jusque tard dans la nuit.

Annonces des paroisses de Genlis et Saint Just de Bretenières - Semaine du 28 mars au 5 avril 2015

Trahi par son disciple Judas, le Christ est arrêté. Il est accusé de semer le désordre par ses enseignements et surtout d’usurper le titre de Messie, c’est-à-dire de Fils de Dieu envoyé pour sauver les hommes. Interrogé par Ponce Pilate (gouverneur romain de la région), flagellé par les soldats, Il est condamné à être cloué sur une croix – supplice alors réservé aux criminels.

Chargé de la croix, le Christ gravit la colline du Golgotha (littéralement « Mont du crâne », autrement appelé « Calvaire ») et tombe plusieurs fois d’épuisement. Crucifié, Il expire au bout de quelques heures. Descendu de la croix par ses proches, Il est enveloppé dans un linge blanc (le « linceul ») et mis au tombeau.
Les chrétiens sont appelés au jeûne (qui consiste à se priver de nourriture suivant l’âge et les forces du fidèle), démarche de pénitence et de conversion, expression de l’attente du Christ. L’office du Vendredi Saint, appelé « célébration de la Passion du Seigneur », est centré sur la proclamation du récit de la Passion (Évangile selon saint Jean 18, 1 – 19,42). Il est proposé aux fidèles un chemin de Croix qui suit les étapes de la Passion du Christ.

Jeûne
Privation substantielle de nourriture selon l’âge et les forces de chaque chrétien, en réservant un temps notable à la prière. Le jeûne est demandé le mercredi des Cendres, jour où commence le Carême, et le vendredi Saint, jour de la mort du Sauveur.
 
Pénitence
Faire pénitence, c’est implorer le pardon de Dieu. Le mot s’est peu à peu confondu avec les diverses pratiques de pénitence. Pour l’essentiel, la pénitence vise à la réparation de la faute commise. Elle est le signe de la "conversion" à laquelle le Christ nous a tous appelés : "Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle" (Mc 1, 15).
Samedi Saint
Annonces des paroisses de Genlis et Saint Just de Bretenières - Semaine du 28 mars au 5 avril 2015

La célébration de la nuit du Samedi Saint au dimanche de Pâques est « une veille en l’honneur du Seigneur » durant laquelle les catholiques célèbrent Pâques, passage des ténèbres à la lumière, victoire du Christ sur la mort. C’est pourquoi, dans la nuit, le feu et le cierge de Pâques sont allumés, puis la flamme est transmise aux fidèles.

C’est aussi durant cette veillée – ou Vigile pascale – que sont célébrés les baptêmes d’adultes. Ils sont aussi l’occasion pour les fidèles de renouveler les promesses de leur baptême. Au cours de la Vigile pascale 2008, plus de 2675 baptêmes ont été célébrés (2700 en 2007, 2650 en 2006 et 2400 en 2005). Près de 80 % de ces catéchumènes ont entre 18 et 40 ans.

Pour les enfants, les jeunes et les adultes qui vont être baptisés au cours de la vigile pascale, Pâques résonne en événement inaugural de leur vie de chrétien.
A l’issue de leur chemin catéchuménat, vécu depuis plusieurs années, cette nuit pascale constitue un sommet pour leur initiation chrétienne ; Sommet signifié par l’ensemble de la liturgie qui célèbre la mémoire de Jésus Christ.
Au cœur de la vigile, les rites spécifiques aux sacrements d’initiation sont parlants : La plongée dans l’eau, symbole de mort et de vie, passage à la résurrection dans le Christ. On est baptisé au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Au sortir de l’eau, les nouveaux baptisés seront revêtus du vêtement blanc. Ils le porteront au cours de certaines célébrations du temps pascal.
S’ils sont confirmés ce soir-là, il y aura le rite avec le saint chrême, la marque de l’Esprit Saint.
Avec toute l’assemblée, ils recevront le cierge allumé. Tels des porteurs de la lumière de foi dans leur vie, ils participent à la liturgie eucharistique et communient pour la première fois.

Ce qui est beau à voir et non moins significatif, c’est la joie rayonnante de ces nouveaux baptisés. Cette émotion profonde et toute simple mais qui en dit long sur la transformation humaine et spirituelle qu’ils sont en train de vivre. Ils sont les mêmes hommes, les mêmes femmes qu’auparavant mais tout autre quand même puisque résolument disciples de Jésus de Nazareth.

Dimanche de Pâques
Annonces des paroisses de Genlis et Saint Just de Bretenières - Semaine du 28 mars au 5 avril 2015

« Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rend au tombeau. La pierre a été enlevée… Les bandelettes ont été déposées… Le linge est roulé à part » (Évangile selon saint Jean, 20).

Étymologiquement, « Pâques » signifie « passage » : par ce passage de la mort à la Vie, le Christ a sauvé l’Homme du péché et l’a appelé à la vie éternelle. La Résurrection du Christ est l’accomplissement des promesses faites par Dieu à son peuple. C’est pourquoi la fête de Pâques, célébrée par une messe solennelle, est le sommet du calendrier liturgique chrétien. Ce jour d’allégresse est marqué dans les églises par la couleur blanche ou dorée, symbole de joie et de lumière.

Commenter cet article