Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Paroisses catholiques de Genlis et Saint-Just de Bretenières (France)

Paroisse de Genlis - Paroisse Saint Just de Bretenières - Semaine du 1er au 10 janvier 2016

1 Janvier 2016, 14:55pm

Publié par Paroisse de Genlis

vendredi 1 janvier 2016

Sainte Marie Mère de Dieu - Sol

10:30 - MESSE à GENLIS

samedi 2 janvier 2016

Saint Basile le Grand & Grégoire de Naziance - Mém

18:00 - MESSE à CHAMBEIRE
18:00 - MESSE à PLUVET Olivier Quenot; Armand Bornet & sa fille; Irène Maurice;

dimanche 3 janvier 2016

00:00 - Défunts de la semaine: Christophe Fiatte; Père Louis Vion
10:30 - MESSE à GENLIS Camille Maillotte; Olivier et Michel Alhéritière; Geneviève Sebillotte;
Roger Salignon; Michel Payen;
10:30 - MESSE à LONGECOURT EN PLAINE Odette Thivant; Irène Maurice; Famille de St Seine;
11:30 - BAPTÊME à LONGECOURT EN PLAINE Manoah Nestor;

mardi 5 janvier 2016

09:00 - MESSE à GENLIS

mercredi 6 janvier 2016

09:00 - MESSE à GENLIS
09:00 - MESSE à ROUVRES EN PLAINE

jeudi 7 janvier 2016

09:00 - MESSE à ROUVRES EN PLAINE

vendredi 8 janvier 2016

16:30 - MESSE à GENLIS - EHPAD

samedi 9 janvier 2016

18:00 - MESSE à IZIER
18:00 - MESSE à VARANGES Josette Chardot et la famille; Paul & Marie Maillotte;

dimanche 10 janvier 2016
Baptême du Seigneur

00:00 - Défunts de la semaine:
10:30 - MESSE à GENLIS Henri Trivier & les défunts de la famille;
10:30 - MESSE à ROUVRES EN PLAINE

Qu’est-ce-que l’Epiphanie ?

Du grec épiphanéia : « apparition » ; de épiphainéin : « paraître ou briller sur ». La Solennité de l’Epiphanie célèbre la manifestation de Jésus comme Messie. La fête est venue d’Orient où elle a été fixée au 6 janvier : fête des lumières, fête de l’eau, elle est beaucoup plus la célébration de l’inauguration du ministère public du Christ, lors de son baptême au Jourdain, qu’une festivité des événements de l’enfance de Jésus.

En Occident, l’Epiphanie, fixée au 6 janvier ou au dimanche situé entre le 2 et le 8 janvier, est surtout la fête des Mages ou des « Rois ». Les manifestations inaugurales de la vie publique ne sont pas oubliées, puisque l’office de la fête parle des trois mystères de ce jour comme n’en faisant qu’un : l’adoration des Mages, le baptême de Jésus et les noces de Cana (cf. Antienne de Magnificat aux secondes Vêpres) ; il faut dire cependant que les Mages retiennent presque toute l’attention.

Pour laisser à l’Epiphanie toute sa dimension de « Pentecôte » du cycle de la Nativité, l’Église latine a récemment instauré la Fête du Baptême du Seigneur, célébrée le dimanche qui suit l’Epiphanie.

Paroisse de Genlis - Paroisse Saint Just de Bretenières - Semaine du 1er au 10 janvier 2016
Commenter cet article