Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Paroisses catholiques de Genlis et Saint-Just de Bretenières (France)

Paroisses de Genlis et Saint Just de Bretenières - des Rameaux au dimanche de la Résurrection, 19 au 27 mars 2016

29 Mars 2016, 07:00am

Publié par Paroisse de Genlis

Des Rameaux au dimanche de la Résurrection.

Une semaine bien chargée pour les jeunes et les moins jeunes que cette Semaine Sainte.

Retraite de préparation au sacrement de confirmation.

Le samedi 19  mars, veille des rameaux , les jeunes et les adultes (70)  qui recevront le sacrement de confirmation le dimanche 3 avril se sont retrouvés toute la journée pour prier, dialoguer, vivre un temps de convivialité, réfléchir encore plus profondément sur leur foi.

Où j'en suis de ma foi, en Dieu le Père, en Jésus son fils et en l'Esprit Saint ?

Quel don plus précisément je souhaite demander, et recevoir ?

Retraite de préparation au sacrement de confirmationRetraite de préparation au sacrement de confirmation
Retraite de préparation au sacrement de confirmationRetraite de préparation au sacrement de confirmation
Retraite de préparation au sacrement de confirmationRetraite de préparation au sacrement de confirmation
Retraite de préparation au sacrement de confirmationRetraite de préparation au sacrement de confirmation

Retraite de préparation au sacrement de confirmation

Au cours de cette retraite des personnes sont venues témoigner de leur foi ancrée dans la vie.
Julien  nous a parlé  du secours catholique et de son implication tout jeune dans l'aide aux personnes dans la difficulté.
Murielle  a émue l'assemblée lorsqu'elle a parlé de cette foi qui l'a rejointe dans un moment difficile de la la vie, enfant se sont les sœurs qui l'ont élevée et qui lui on offert le don de partager avec les plus démunis , elle s'adresse à Jésus en le  priant, et ce malgré les épreuves de la vie.
Vincent nous a dit dans un élan de foi. Moi Jésus j'y crois. J'ai été confirmé l'année dernière et Jésus m'aide dans ma vie. Lorsque j'ai des problèmes personnels , je m'adresse à lui comme je m'adresserais à un ami. Et il me répond.
Quand à Geneviève elle nous a montré le livre de son enfance qui lui permet encore aujourd’hui d'affronter les combats de la vie. Ce livre lui permets d'avoir une grande foi , c'est son livre de chevet. Engagée dans les équipes du Rosaire, elle a donné le témoignage de la prière dans ces équipes.
Une maman nous a expliqué combien dans son métier, elle soignait avec attention les enfants qui lui étaient confiés, et comment dans une première expérience professionnelle elle se mettait au service des malades dans son métier d'aide soignante. Prendre soin comme Jésus prenait soin des plus petits des malades.

Ces témoignages ont rejoint les dialogues que chacun avaient eu en méditant les textes de la bible du matin.

Et bien entendu le texte d'évangile qui sera lu lors de leur confirmation dimanche prochain, dimanche de la miséricorde.

Cette journée s'est terminée par la célébration de la messe des rameaux : temps de la Semaine Sainte , temps de se souvenir.

Célébration de la messe des rameaux.Célébration de la messe des rameaux.

Célébration de la messe des rameaux.

Messe Chrismale.

Ce mardi saint, l'Archevêque, les prêtres ont célébré avec les diacres et tout le peuple des Chrétiens la Messe Chrismale.

Quelques paroissiens des paroisses de Genlis et Saint Just de Bretenières étaient présents, au coté de Jean-Louis Portay notre curé, Pierre-Jean Thomas et Alain Joliet, diacres et leurs épouses Nadine et Marie-Neige.

Jeudi Saint :
Dialogue avec les enfants préparant leur première communion.

Les enfants qui feront leur première communion au mois de mai , sont venu participer à la Cène. Ils ont reçu leur livret de préparation à la première communion. Cette année les équipes de catéchèse et le Père Jean-Louis Portay  avaient mis l'accent  sur la présentation de la pâque juive en instaurant une dialogue entre un enfant et un adulte.


DIALOGUE (partie 1)

enfant : Pourquoi sommes-nous réunis ce soir ? Pourtant, il est tard, et c’est bientôt la nuit !
adulte : Si nous sommes là, c’est parce que cette nuit n’est pas comme les autres nuits ; c’est parce que, ce soir, dans le monde entier, les chrétiens se souviennent de la nuit où Jésus fut arrêté et condamné.

enfant : Mais alors, pourquoi cette grande table ? Est-ce qu’on se prépare à vivre un repas ?
adulte : Oui, c’est pour un repas, mais beaucoup plus qu’un repas. Aujourd’hui, dans le monde entier, les chrétiens font mémoire du soir où Jésus a réuni ses amis pour la dernière fois. Ce soir-là, ce dernier soir, il leur a préparé un repas qu’ils ne devaient jamais oublier : un repas de fête, où il s’est donné tout entier, un repas qu’il leur a demandé de refaire, de renouveler, en mémoire de lui.

enfant : Mais pourquoi la table est-elle si grande ?
adulte : Si la table est si grande, ce soir, c’est que nous voudrions, avec le Seigneur Jésus, y inviter tous les hommes. Tous sont aimés de Dieu. Tous, ne l’oublions jamais ! C’est à nous de le dire, aujourd’hui. C’est à nous de continuer le geste de Jésus, aujourd’hui, en mémoire de Lui.
 
DIALOGUE (partie 2)

Ce temps débute par la poursuite du dialogue ), le prêtre a côté, a en mains le lectionnaire.

enfant : Pourquoi sommes-nous venus à l’église un jeudi ?
adulte : La nuit où il fut livré, Jésus a dit à ses Apôtres : « J’ai ardemment souhaité prendre ce repas avec vous » C’était un jeudi.

enfant : Ce repas devait donc être très important ?
adulte: C’est le repas de la Pâque. La Pâque rappelle le passage de l’esclavage à la liberté que Dieu avait permis à son peuple sous la conduite de Moïse. Mais avant d’être libérés, ils avaient pris un repas en toute hâte. Ecoutons ce qu’en dit la Bible.

Le prêtre remet solennellement le livre au premier lecteur qui proclame la première lecture. Quand il a terminé, le lecteur redonne le livre au célébrant.

Après un temps de silence, le dialogue reprend.

enfant : Pourquoi ont-ils mangé des pains sans levain ?
adulte : Ils mangeaient en toute hâte. Il fallait faire très vite par peur que les Égyptiens ne changent d’avis. Ils n’avaient pas le temps d’attendre que la pâte soit levée. Ils étaient debout, le bâton à la main, la ceinture retenant leur robe. Ils étaient prêts à partir rapidement. Aujourd’hui encore, les juifs continuent de partager ce repas le jour de la Pâque. On dit qu’ils « font mémoire » de la libération d’Egypte. Aujourd’hui encore, Dieu libère son peuple.

enfant : Jésus a lui aussi fait quelque chose de spéciale ce jour là !
adulte : Oui, il a réuni ses amis, ses disciples qui vivaient depuis trois ans avec lui. Puis il leur a donné un commandement nouveau, celui de s’aimer les uns les autres et il leur a promis la venue de l’Esprit Saint. Ensuite, il a accompli plusieurs gestes pour montrer que c’est toute sa vie qu’il nous donne pour nous sauver. Ces gestes vont renouveler l’histoire de l’Alliance de Dieu avec les hommes. Mais écoutons plutôt ce que relate saint Paul aux chrétiens de Corinthe.

Le prêtre transmet le livre au deuxième lecteur (lecture 1Co 11, 23-26). Quand il a terminé, le lecteur le rend au prêtre.

Après un temps de silence, le dialogue reprend

enfant : Ce sont les paroles que le prêtre dit à la messe !
adulte : Exactement ! As-tu remarqué  Sur le pain sans levain, Jésus prononce des paroles et fait quatre gestes.

enfant : Il prend le pain, le bénit, le rompt et le partage entre tous.

Le prêtre : En disant « Ceci est mon Corps, ceci est mon sang », c’est toute sa personne, c’est toute sa vie qu’il nous donne parce qu’il nous a aimés jusqu’au bout. Lorsque je vais redire ces paroles tout à l’heure, c’est de toute la vie de Jésus dont on fera mémoire. Par sa mort et sa résurrection, il vient nous sauver encore aujourd’hui. Cette Alliance est nouvelle et éternelle. Son amour, il l’a manifesté à ses disciples, il nous le manifeste aujourd’hui. Écoutons maintenant comment saint Jean raconte ce même repas dans son évangile.

Le diacre proclame l’Evangile de Jean 13, 1-15

Puis l’assemblée regarde s’accomplir le geste du lavement des pieds,

Dialogue avec les enfants préparant leur première communion.Dialogue avec les enfants préparant leur première communion.
Dialogue avec les enfants préparant leur première communion.Dialogue avec les enfants préparant leur première communion.

Dialogue avec les enfants préparant leur première communion.

Vendredi Saint :
Remise de la croix aux jeunes de 6ème

L'office sobre de la croix, a permis aux jeunes d'entendre la passion de Notre Seigneur Jésus Christ. Quelques uns ont été touchés par la longue prière universelle lue par le prêtre et le diacre qui célébraient. «  Il y a plein de chose dans cette prière », « on a prié  pour tout le monde , sans oublier personne » «  C'est tout écrit dans le gros livre ( note : le Missel) , je croyais que dans ce livre il y a juste les prêtre qui pouvait comprendre ! »

Cette année le Père Raoul Mutin a essayé de soigner tout particulièrement le geste de la vénération de la croix. Ce geste la plupart des jeunes ne l’avait jamais vu. Les adultes ont vénéré la croix , en premier , puis les jeunes se sont avancés et avec beaucoup de sincérité on vénéré une grande croix en bois qui en s'agenouillant, qui en embrassant la croix, qui en posant la main un long moment sur le bois de la croix.

Après ce geste les 6ème ont reçu la croix en bois qu'ils porteront l'an prochain lors de leur profession de foi. Le Père Raoul leur a remis solennellement, les invitant ensuite à rejoindre leur chœur de l’église en regardant leur croix.

Chacun a pu dire sa foi et réciter le Notre Père face à l'assemblée.

Remise de la croix aux jeunes de 6ème.

Remise de la croix aux jeunes de 6ème.

Samedi Saint :
Veillée Pascale
CHRIST EST RESSUSCITÉ

Les 5ème ont participé à cette Vigile Pascale. Moment ou leur a été remis  la lumière.

Comme chaque veillée Pascale, le feu a été béni et le cierge Pascal porté dans l'église au milieu de la nuit.

Les jeunes avaient été chargés de lire le texte de la Genèse : «  Il y eut, un soir , il y eu un matin ce fut le premier jour ! »Cette lecture de la genèse  a particulièrement touché les jeunes. Tous avaient choisi que Héléna prononce le refrain de ce texte : « Il y eut un soir, il y eu un matin «  Héléna, jeune fille en situation de handicap qui lui impose de rester assise. Héléna  qui a été cherché son souffle au plus profond d'elle même pour prononcer 6 fois ces quelques mots... les autres 5ème l'entourant de leur gentillesse et l'aidant comme ils pouvaient... il n'y eu aucun murmure pendant ce temps de communion entre les uns et les autres, entre les jeunes et les adultes entre les célébrants et toute l'assemblée. J'entendrai encore longtemps résonner ces mots : « Il y eut un soir, il y eu un matin », comme une naissance !

A la fin de la célébration le Père Raoul Mutin et le diacre Pierre-jean Thomas ont remis leur cierge de profession de foi aux jeunes.

Paroisses de Genlis et Saint Just de Bretenières - des Rameaux au dimanche de la Résurrection, 19 au 27 mars 2016Paroisses de Genlis et Saint Just de Bretenières - des Rameaux au dimanche de la Résurrection, 19 au 27 mars 2016
Dimanche 28 Mars 2016 :
Dimanche de Pâques ;

Alvina et Timothée ont reçu le sacrement du bapême au cours de la messe.
Comme plusieurs centaine de jeunes et d'adultes c'est ce jour que ces deux jeunes et leurs familles avaient choisi pour recevoir le baptême.

Ces jeunes avaient déjà fait les trois étapes qui précèdent le baptême, et c'est avec grande joie que le Père Jean-Louis Portay les a baptisés avec l'eau bénie le soir de la veillée.
Alvina et Timothée sont entrés dans la grande famille des chrétiens entourés de leur famille et de la communauté chrétienne.
Temps de joie et de fête, temps du bonheur simple des enfants de Dieu.

ALLÉLUIA LE CHRIST EST RESSUSCITE, IL EST VRAIMENT RESSUSCITE,

ou comme le disent nos amis orthodoxes roumains ("Hristos a înviat" / "Adevarat a înviat").

  

Dimanche de PâquesDimanche de Pâques
Dimanche de PâquesDimanche de Pâques
Dimanche de PâquesDimanche de Pâques

Dimanche de Pâques

Crédits textes et photos Nadine Thomas pour les paroisses de Genlis et saint Just de Bretenières
"idées caté" (Jeudi Saint)

Cliquez sur une photo pour passer en mode diaporama.

Commenter cet article
G
Beau et complet compte rendu des fêtes Chrismales de nos deux paroisses Nous aimerions que les internautes de Genlis et St Just réagissent et fassent savoir leur contentement ou critique(s) il faut se déclarer et participer Gilles Bathelier
Répondre