Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Paroisses catholiques de Genlis et Saint-Just de Bretenières (France)

Messe de rentrée des enfants du caté des paroisses de Genlis et de Saint-Just-de-Bretenières - 16 septembre 2018

21 Septembre 2018, 11:51am

Publié par Paroisse de Genlis

« Nous sommes un peuple en marche »

La messe de rentrée des enfants du caté des paroisses de Genlis et de Saint-Just-de-Bretenières a été présidée ce dimanche 16 septembre 2018 à l'église saint Martin de Genlis par le père Jean-Louis Portay, curé des deux paroisses, aux côtés des pères Raoul Mutin, Jacques Bonneviale et du diacre Pierre-Jean Thomas.

Le thème de cette année de catéchisme est : « Nous sommes un peuple en marche ».

Le bâton de pèlerin accompagnant chacun sur la route cette année, les enfants ont tous apporté leur bâton.

Dans son homélie, le père Raoul Mutin a développé une réflexion autour de la phrase de Jésus interrogeant ses disciples « Pour vous qui suis-je ? »

Cette année, le psaume 114 sera mis en valeur et appris par cœur par tous et le thème proposé par le diocèse, « un monde à construire ensemble », sera approfondi.

Prochaine rencontre commune le vendredi 5 octobre à 20h30 à Izeure :

Découverte par les jeunes de l’église rénovée et présentation de Saint Martin par l’équipe missionnaire mobile du diocèse.

Les enfants du caté de Genlis et de Saint-Just-de-Bretenières réunis ce dimanche 16/09/2018
Les enfants du caté de Genlis et de Saint-Just-de-Bretenières réunis ce dimanche 16/09/2018Les enfants du caté de Genlis et de Saint-Just-de-Bretenières réunis ce dimanche 16/09/2018

Les enfants du caté de Genlis et de Saint-Just-de-Bretenières réunis ce dimanche 16/09/2018

Psaume 114

J'aime le Seigneur : il entend le cri de ma prière ;

il incline vers moi son oreille : toute ma vie, je l'invoquerai.

J'étais pris dans les filets de la mort, retenu dans les liens de l'abîme, * j'éprouvais la tristesse et l'angoisse ;

j'ai invoqué le nom du Seigneur : « Seigneur, je t'en prie, délivre-moi ! »

Le Seigneur est justice et pitié, notre Dieu est tendresse.

Le Seigneur défend les petits : j'étais faible, il m'a sauvé.

Retrouve ton repos, mon âme, car le Seigneur t'a fait du bien.

Il a sauvé mon âme de la mort, * gardé mes yeux des larmes et mes pieds du faux pas.

Je marcherai en présence du Seigneur sur la terre des vivants.

Association Épiscopale Liturgique pour les pays Francophones

Commenter cet article